Soins corporels et cosmétiques

Des déodorants sans aluminium

Mes préoccupations pour les questions environnementales et la santé m’ont poussé à revoir mon mode de vie et ma manière de consommer, il y a quelques années. Ce changement s’est fait graduellement. Dans un premier temps, j’ai délaissé peu à peu les produits de soins corporels et ménagers conventionnels pour me tourner vers des produits plus verts avec des certifications de type Ecocert, qui approuve les produits biologiques et écologiques. Pour obtenir la certification, les entreprises doivent respecter des normes spécifiques relativement à la production, la préparation et la distribution de leurs produits. J’ai, par la suite, entrepris de fabriquer quelques produits, ce qui m’a finalement mené à pratiquement tout confectionner moi-même, du détergent à linge au shampoing en passant par la crème hydratante. Aujourd’hui, je vous partage deux recettes faciles et efficaces de déodorants, qui méritent d’être connues. Cela peut être un bon début pour ceux et celles qui hésitent encore à franchir le pas vers la fabrication de produits maison.




L’aluminium dans nos produits

Bien que sa toxicité ait déjà été démontrée, l’aluminium demeure bien présent dans les produits que nous utilisons quotidiennement comme les antisudorifiques. On le trouve aussi dans les additifs alimentaires, les produits cosmétiques, les emballages, les produits pharmaceutiques, pour ne nommer que ceux-là. « Les études, qui suggèrent une responsabilité de ce matériau dans l’augmentation de la maladie d’Alzheimer et de la sclérose en plaques notamment, s’accumulent. L’aluminium est également suspecté comme facteur de la baisse de fertilité masculine » (Sciences et Avenir, 2015). En plus de réduire mon utilisation de l’aluminium dans ma vie de tous les jours, je me suis tournée vers la fabrication d’un déodorant naturel et efficace après en avoir essayé quelques-uns bio en commerce, qui ne m’ont pas convenus. Les deux recettes que je vous propose ne demandent peu d’ingrédients et s’appliquent avec un bâton à bille (recyclé ou acheté chez Coop Coco) pour l’un et en vaporisateur pour l’autre. Le bicarbonate de soude demeure la base dans ces deux recettes puisqu’il permet de neutraliser les bactéries responsables de l’odeur désagréable de la sueur. Voici donc ces deux fameuses recettes.

L’aloe vera est un excellent hydratant. Ce déodorant convient aussi très bien aux hommes avec l’huile essentielle d’eucalyptus. Toutefois, il n’est pas recommandé aux femmes enceintes puisqu’il contient des huiles essentielles. Utilisez plutôt la suivante recette à l’eau d’hamamélis.

Déodorant à l’eau d’hamamélis

50 ml d’eau d’hamamélis (ou de rose)

1 c. à thé de bicarbonate de soude

Mélangez les deux ingrédients dans un petit flacon vaporisateur, puis attendez une journée avant de l’utiliser le temps que le bicarbonate de soude soit bien dissout. Ensuite, vous n’avez qu’à vaporiser sous vos aisselles le matin et appréciez son efficacité! Il vaut vraiment la peine de l’essayer. Il pénètre rapidement la peau et ne laisse pas de taches sur les vêtements. L’eau d’hamamélis est reconnue pour ses propriétés astringentes, tonifiantes et purifiantes. Elle convient aussi bien à tous les types de peaux. Vous pouvez vous procurer facilement les ingrédients à la pharmacie et au supermarché et vous pourrez confectionner, par la même occasion, mon tonique fraîcheur pour le visage à l’eau d’hamamélis.

Durant l’été, pour une meilleure conservation de mes produits, j’ai l’habitude de les conserver dans le frigo. En plus d’être ultra rafraîchissants lorsque vous les appliquez sur votre peau, leur composition et leur texture ne seront pas altérées par les journées chaudes.

Bonne découverte!

Photo: Ramil Gibadullin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *