Zéro déchet

Créer sa garde-robe minimaliste

Combien de fois avez-vous passé trop de temps devant votre garde-robe pour vous décider quoi porter? Plus on a de choix, plus le processus de décision peut être ardu le matin. Pour vous épargner temps et argent, je vous suggère quelques trucs pour composer une garde-robe minimaliste, totalement adaptée à vos besoins et qui facilitera vos choix vestimentaires au quotidien. L’important est de choisir de bons basiques et de miser sur la qualité plutôt que la quantité.

Établir ses besoins

D’abord, dresser une liste des vêtements qui sont indispensables pour vous selon les saisons et vos activités personnelles et professionnelles. Vous pouvez également en profiter pour faire l’inventaire de vos bijoux, verres fumés, chapeaux, gants et foulards. Inspirez-vous de mon tableau pour vous aider à établir votre liste de besoins. Par la suite, un tri de votre garde-robe actuelle s’impose. Privilégier des vêtements polyvalents qui peuvent s’agencer facilement avec d’autres pièces et convenir à plusieurs occasions. Il y a aussi les essentiels comme le bon vieux jeans, le pantalon noir et le chemisier blanc. Si certains vêtements sont un peu usés ou trop grands, mais qui vous plaisent encore, profiter des services de votre couturier de quartier. Il peut faire de vrais miracles avec vos vêtements et vous encouragerez ainsi l’emploi local.

Recycler ses vieux vêtements

Pour les vêtements qui n’ont pas passé le test et dont vous désirez vous débarrasser, plusieurs options s’offrent à vous. Vous pouvez organiser une soirée de troc avec vos ami-es ou même organiser une vente de fripes dans votre cour cet été. Il y a d’ailleurs le Grand Bazar des ruelles à Limoilou les 10 et 11 juin prochain. Vous pouvez aussi vous renseigner auprès de vos organismes locaux tels que les Saint-Vincent-de-Paul, les friperies, la Croix-Rouge et certaines fondations et congrégations religieuses, qui récupèrent vos vêtements pour les redistribuer aux personnes dans le besoin ou les revendre à faible coût. Pour les couturières en herbe, récupérer vos vieux vêtements pour créer d’autres projets en tissu (sacs réutilisables, emballages cadeaux, napperons, serviettes de tables, foulard, etc.). Cet hiver, j’ai confectionné de jolies mitaines avec un chandail de laine marine, qui avait malencontreusement fait la rencontre d’une sécheuse. Vous n’avez qu’à faire le contour de votre main avec un crayon sur la pièce de tissu, découper 2 pièces identiques et les coudre ensemble. Les vieux t-shirts délavés et impossibles à donner peuvent être récupérés, une fois découpés en carré d’environ 20 cm x 20 cm, en linges pour nettoyer la maison, la voiture, le garage ou même le chien.




Des bonnes adresses

Après cette étape, s’il vous manque quelques pièces de vêtements pour compléter votre garde-robe minimaliste, réfléchissez bien à des choix judicieux avant d’acheter. J’utilise souvent les boutiques en ligne afin d’effectuer un premier repérage et comparer les prix. Cette astuce vous permet d’économiser du temps lors de votre magasinage en succursale sachant déjà ce dont vous avez besoin et où le trouver. Cela prévient également contre les achats impulsifs. Tenter de trouver des vêtements fabriqués de matières naturelles comme le coton biologique, le lin, la laine, le chanvre et avec le moins de teinture artificielle autant que possible, qui peuvent provoquer des irritations cutanées. Privilégier les vêtements fabriqués dans votre pays. Faites aussi le tour des friperies de votre quartier où vous ferez à coup sûr de belles découvertes spécialement pour le linge d’enfants. Les petites boutiques d’artisanat dans les localités cachent parfois de véritables designers en herbe. Dans une boutique de Tadoussac l’été dernier, j’ai déniché une jupe faite à la main par une dame de la localité. Pour 25 $, j’ai une magnifique pièce de vêtement, originale et des plus confortables! Jeter aussi un coup d’œil du côté des boutiques en ligne de designers québécois comme Ève Gravel, Mélissa Nepton, Cœur de loup de Nathalie Jourdain, Marie Saint Pierre, Denis Gagnon ou Philippe Dubuc. En achetant moins de vêtements par année, vous pourrez aisément privilégier des vêtements de plus grande qualité qui vous dureront plus longtemps.

En terminant, je vous partage mon tableau en format PDF Inventaire pour garde-robe pour bâtir une liste exhaustive en fonction de vos besoins et ainsi, vous simplifier la vie au quotidien. Profitez-en au passage pour mener le même exercice avec la garde-robe de votre conjoint-e et de vos enfants. Et pour conserver vos bonnes habitudes, acheter un nouveau vêtement seulement lorsque vous devez en remplacer un. Cette astuce vous évitera d’en accumuler trop et d’embourber votre espace de rangement. Voyez mes autres suggestions mode sur Pinterest.

Bon inventaire!

Extrait du tableau

Photo: belchonock

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *