Alimentation

Comment protéger votre potager?

Dans mes articles précédents, j’ai abordé à quelques reprises les nombreux usages des savons naturels de type Castille ou noir. Eh bien, vous serez ravi d’apprendre qu’ils sont aussi utiles pour l’entretien de votre potager et vos plates-bandes. Grâce à quelques recettes simples et naturelles, qui m’ont été conseillées par un horticulteur, vous pourrez venir à bout des insectes indésirables et des mauvaises herbes.

Désherber au naturel

Des plus naturels aux plus synthétiques, une variété d’herbicides est offerte sur le marché pour éliminer les mauvaises herbes du jardin. Je vous suggère, bien sûr, d’éviter les produits de synthèse, qui peuvent affecter la santé du sol et se retrouver dans vos légumes avec les risques que cela comporte. La clé réside dans le fait d’agir de manière préventive plutôt que seulement curative. Vous éviterez ainsi de perdre le contrôle de vos cultures. D’abord, en début de saison, vous pouvez utiliser un paillis biodégradable pour recouvrir le sol. Il a l’avantage de ne pas laisser germer les graines en les privant de lumière et vous évitera les arrosages trop fréquents, qui profitent surtout aux mauvaises herbes. Il existe différents types de paillis fabriqués de copeaux de bois, d’amidon de maïs, de lin ou de chanvre notamment. Vous en trouverez aisément dans les centres de jardinage.




Si les mauvaises herbes se sont déjà installées dans votre jardin, vous pouvez employer la méthode la plus écologique qui soit, et qui permet une grande précision, c’est-à-dire le désherbage à la main. Toutefois, si le temps manque, utilisez de l’eau bouillante pour dégager les allées du jardin et entre les plants, mais soyez attentif à ne pas brûler vos bonnes cultures. Vous pouvez aussi récupérer vos eaux de cuisson. C’est aussi simple que cela et parfaitement naturel. Le vinaigre blanc en pulvérisation directe sur les mauvaises herbes est également très efficace. Toutefois, comme il pénètre dans le sol et détruit, par son acidité, les micro-organismes dont les plantes ont besoin pour se développer, il vaut mieux l’utiliser avec modération et loin de vos plants. Il est davantage recommandé pour enlever les mauvaises herbes entre les dalles ou les pavés.

Un insecticide écolo

Après le désherbage vient la question des insectes. Des bestioles indésirables, comme les pucerons ou les petites araignées rouges, peuvent faire leur apparition. Dans ce cas, le savon de Castille ou le savon noir ménager liquide sont vos meilleurs alliés. Ils assèchent rapidement les insectes. C’est idéal pour vos plantes intérieures et extérieures. Il suffit de mélanger 5 ml de savon par litre d’eau et vaporiser cette préparation sur vos plantes infestées. Vous pouvez également utiliser les huiles, qui sont parmi les plus anciens insecticides utilisés. Elles asphyxient rapidement l’insecte et les œufs. Elles sont aussi efficaces contre les acariens. Mélanger simplement 5 ml de n’importe quelle huile végétale à 1 litre d’eau et une goutte de savon noir ou de Castille, pour aider l’eau et l’huile à se mélanger. Vaporiser vos plantes de cette solution et constater les résultats par vous-même.

Traiter les maladies fongiques

Enfin, un climat humide ou un arrosage trop fréquent peuvent entraîner le développement de champignons de type mildiou ou oïdium. Il vous faut donc un antifongique efficace pour ne pas affecter vos récoltes et particulièrement les plants de tomates vulnérables aux maladies fongiques. Une décoction à l’ail pur réglera votre problème. Il suffit de pulvériser le feuillage avec cette préparation, après chaque pluie, pour prévenir l’émergence de maladies. Voici donc comment fabriquer cette recette toute simple, écologique et économique :

Comme vous pouvez le constater, il n’est pas très difficile de bien entretenir votre jardin sans l’utilisation de produits nocifs pour votre santé et l’environnement. Je vous invite à me suivre tout au long de l’été, en vous inscrivant à mon infolettre, pour recevoir mes dernières publications et d’autres conseils afin de rendre votre jardin plus écologique. Sur ce, je vous souhaite une bonne préparation de vos aménagements estivaux.

Photo: Stefano Lunardi





2 thoughts on “Comment protéger votre potager?”

  1. Article très utile…Je vais mettre en application la solution à base d’ail pour mes plans de tomate;-)
    Et pour éloigner fourmis et limaces, le savon noir ou l’huile marchent aussi?
    Merci et très bel été!

    1. Bonjour! Vous pouvez effectivement utiliser le savon noir contre les fourmis, mais pas contre les limaces. Essayez plutôt des coquilles d’œufs cassées grossièrement autour de vos plants pour empêcher les limaces d’y aller. Merci et bon été!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *