Soins capillaires

Combattre le « Bad Hair Day »

Je vous propose aujourd’hui quelques astuces pour dorloter vos cheveux tout au long de l’année et éviter les journées de frisottis, de cheveux incoiffables et autres désagréments capillaires matinaux. Les rayons UV, le vent, le froid en hiver, les produits coiffants et les appareils chauffants sont autant d’agents qui agressent vos cheveux en permanence. Il est donc souhaitable, à l’occasion, de leur offrir un soin réparateur pour leur redonner un peu de lustre et d’éclat naturel.

Pour ce faire, il faut d’abord bien connaître votre type de cheveu (sec, gras, mixte ou normal). Cette étape est indispensable pour choisir les ingrédients qui conviendront parfaitement à vos besoins et obtenir les résultats escomptés.

Types de cheveux Caractéristiques
Secs Ils sont ternes, rêches et les pointes sont fourchues. Les cheveux deviennent secs par l’usage de produits coiffants ou par manquent de sébum.
Gras Ils sont gras si vous ne les lavez pas tous les jours et ils perdent leur éclat au fil de la journée. Cela est généralement dû à un excès de sébum.
Mixtes Ils sont gras aux racines, mais secs et abîmés sur les pointes. Ils sont souvent le résultat d’un usage excessif de produits capillaires industriels et d’appareils coiffants.
Normaux Ils ne fourchent pas aux pointes, ils sont faciles à coiffer et généralement brillants. Ils ne nécessitent pas forcément l’usage de masque capillaire.




De mon côté, je dois hydrater mes cheveux régulièrement pour qu’ils conservent leur éclat. Bien sûr, pour favoriser une chevelure saine, il ne suffit pas seulement d’appliquer des masques. Il est aussi préférable de limiter l’usage de produits chimiques et d’appareils chauffants (fer plat, fer à friser, séchoir), qui dessèchent vos cheveux et les abîmes. Je me sers très peu de produits coiffants hormis une crème coiffante à l’occasion. Je laisse sécher mes cheveux à l’air libre et j’utilise à l’occasion le fer plat, mais avec modération et à faible température. Je ne me teins plus les cheveux depuis quelques années également, malgré mes quelques cheveux blancs apparents. Ce qui me procure une économie de temps et d’argent considérable et maintenant je préfère de loin ma couleur naturelle. Pour les hydrater, j’applique de l’huile d’argan, en très petite quantité, sur la pointe de mes cheveux avant de les coiffer. Enfin, une à deux fois par mois, j’applique un masque capillaire à base d’argile blanche à laquelle je peux ajouter quelques gouttes d’huile végétale (argan ou amande douce), d’huile essentielle de lavande et un peu de miel, dont je vous décris les bienfaits plus bas. Il existe aussi des marques en commerce qui offrent des produits capillaires biologiques y compris dans les teintures. Il vaut la peine de les essayer pour tester vous-mêmes leur efficacité sur vos cheveux. Je vous donne quelques suggestions à la fin de l’article.

Les bains d’huile

Peut-être avez-vous déjà entendu parler des bains d’huile capillaires, qui sont une façon d’hydrater vos cheveux naturellement. Essentiellement, il s’agit d’appliquer, en petite quantité, une huile végétale sur vos longueurs et pointes de cheveux et laisser reposer une nuit. Au matin, vous faites un shampoing doux pour retirer l’huile. À noter que des bains trop réguliers peuvent finir par alourdir vos cheveux. Je l’ai testé une fois, mais je préfère nettement mieux le résultat en appliquant seulement un peu d’huile sur mes pointes avant de me coiffer. J’ai un faible pour l’huile d’argan, qui regorge de propriétés hydratantes et régénératrices. Il vaut la peine de l’essayer pour celles et ceux qui ont les cheveux très secs et abîmés. Elle donne aussi de l’éclat aux cheveux frisés. Pour quelques vertus supplémentaires, les huiles peuvent être directement mélangées à d’autres ingrédients dans la préparation de vos masques. Quelques sortes conviennent bien aux cheveux.

  • Huile d’amande douce : pour hydrater et apaiser les cuirs chevelus irrités.
  • Huile d’avocat: pour nourrir et favoriser la pousse de vos cheveux.
  • Huile d’argan : pour rendre les cheveux plus soyeux et prévenir les pointes fourchues et les frisottis.
  • Huile de coco : pour nourrir les cheveux très secs et les rendre brillants.

Les aliments polyvalents 

En fouillant votre garde-manger et pharmacie, vous y trouverez certainement quelques ingrédients pouvant entrer dans la composition de votre masque capillaire maison. Voici quelques suggestions de produits reconnus pour leurs bienfaits. Par exemple, l’aloe vera que vous utilisez pour apaiser les coups de soleil, protègent également les cheveux, réparent les fourches et calment les démangeaisons du cuir chevelu. L’eau de noix de coco maintient l’hydratation pour combattre les frisottis. Le beurre de karité est parfait pour les cheveux régulièrement teints. Il hydrate et infuse des antioxydants grâce aux vitamines et flavonoïdes qu’il contient. Cependant, appliquez-le avec modération pour ne pas alourdir vos cheveux. Le miel naturellement riche en minéraux hydrate et nourrit le cuir chevelu. Il convient aux chevelures sèches et abîmées qui ont perdu leur éclat. Le citron, quant à lui, stimule la pousse des cheveux et diminue la production de sébum des cheveux gras. Enfin, comme je l’ai abordé dans mon article sur les argiles, la blanche convient bien aux cheveux secs et mixtes et l’argile verte mélangée avec du jus de citron contrôle l’excès de sébum. Relisez cet article pour ma recette de masque à l’argile pour cheveux secs. Dans toutes vos préparations, vous pouvez également ajouter quelques gouttes d’huile essentielle selon les propriétés recherchées. Les huiles de romarin et de théier préviennent les pellicules tandis que la lavande et la camomille revigorent les cheveux ternes, cassants et abîmés. Pour les quantités d’huiles nécessaires selon la quantité de mélange que vous préparez, je vous conseille de consulter le site d’Aroma-Zone, qui détaille précisément les doses à respecter.




Les marques écolos

Vous pouvez également trouver, en commerce ou en ligne, des marques proposant des masques prêts à l’emploi. Dans la gamme de produits capillaires Druide, par exemple, vous pouvez en acheter un à base d’huile d’avocat, d’aloe vera et de beurre de karité. Sur la boutique en ligne de la savonnerie artisanale Peaux d’Anges, distributeur des produits Aroma-Zone au Québec, un masque capillaire biologique enrichi en huiles végétales de jojoba, de ricin et en beurre de karité, est offert. J’avoue toutefois ne pas les avoir testés puisqu’il est plutôt facile d’en préparer à la maison avec des produits de base que je peux adapter à mes besoins. Je me procure essentiellement l’argile chez Avril et les huiles en supermarché ou en pharmacie.

Il vous suffit donc de sélectionner les ingrédients adaptés à vos besoins pour confectionner shampoings, gels ou masques. C’est efficace, abordable et tout simple. Voilà 3 excellentes raisons de tenter l’expérience!

Photo: Jessmine

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *